Les meilleures œuvres du peintre Bernard Buffet

meilleurs tableaux de Bernard Buffet

Publié le : 11 mai 20215 mins de lecture

Bernard Buffet est l’un des plus grands peintres de l’après-guerre. Il a su imposer son style inimitable, malgré les nombreuses critiques qu’il a reçues durant ses 57 années de peinture. Il était surtout très apprécié en Asie et aujourd’hui encore, bon nombre de ses tableaux célèbres pour leurs lignes horizontales et verticales y sont exposés. Buffet ne vivait que pour la peinture et affirmait même que seule cette dernière le rendait heureux.

Caractéristiques des œuvres de Bernard Buffet

Dès ses débuts, Bernard Buffet a su trouver sa place parmi les plus grands noms du monde des Arts. Grâce à son talent, il attira l’attention des plus célèbres peintres de l’époque. Nombreuses sont les œuvres qu’il a réalisées. Outre les peintures mixtes, il a fait des sculptures, des photographies, des œuvres sur papier et a même écrit quelques livres. Les principales techniques de peinture de Buffet sont les portraits, une collection de tableaux qui illustrent la capitale française des années 80, des gravures et des timbres. Les lithographies signées par la main de l’artiste expressionniste sont expédiées et exposées un peu partout dans le monde. Concernant les techniques mixtes sur papier, il y a entre autres « La Basilique Saint-Marc ». Le Pont des Soupirs et La Salute sortie en 1986 ou encore Petit duc de 1984 en font notamment partie. Au cours de sa carrière, Buffet a fait plus de 1000 œuvres.

Ses lithographies

La lithographie est une technique d’impression sur papier calcaire qui consiste à utiliser de l’encre ou du crayon afin de reproduire un tracé. Pour la réaliser, il n’est pas nécessaire d’avoir une compétence particulière. Le procédé est plus facile à effectuer, bien que le principe soit similaire à celui de la gravure. Cependant, la pierre est remplacée par des plaques métalliques comme le zinc ou l’aluminium. D’autres améliorations se sont également introduites au fil du temps. Il s’agit essentiellement de l’utilisation de la couleur et de l’apparition de l’impression offset. En raison des séquelles laissées par la Seconde Guerre mondiale, bernard buffet ne pouvait utiliser que certaines couleurs, notamment le gris, le noir, le bistre et le vert. Toutefois, pour le peintre, ce n’était pas un problème, étant donné que ces tons étaient ses préférés. En ce qui concerne ses œuvres, celles-ci illustrent l’angoisse existentielle de l’artiste. Ce sentiment et ces personnages à l’allure assez particulière symbolisent, en effet, une douleur profonde.

Les œuvres les plus marquantes du fantaisiste

Le « clown » est l’un des thèmes favoris de bernard buffet. Ses œuvres avec des clowns font partie des plus marquantes. En outre, d’autres thèmes sont autant récurrents chez l’artiste, pour ne citer que les horreurs de la guerre, les natures mortes, les portraits, les œuvres japonaises, la mythologie, les paysages et la tauromachie. Tous ces éléments représentent les symboles de son style mélancolique et écorché. L’une des premières peintures qui l’ont fait connaître s’intitule « Le Buveur ». L’artiste l’a présenté lors du prix de la jeune peinture organisé à la galerie Drouant-David en 1948 et attirait l’attention du galeriste Emmanuel David. Parmi ses œuvres les plus connues se trouve également « Tête de Clown », sorti en 1955, ainsi que « Paravent : Les instruments de musique », en 1961. En 1970, l’une de ses toiles à l’huile marque un nouveau tournant dans sa carrière et fait désormais partie du fonds de dotation à son nom. Il s’agit de « Les Folles, La Mariée ». Poursuivant sur cette lancée, Buffet crée une série sur l’Enfer de Dante en 1976 et l’œuvre « L’Enfer de Dante, Homme à la tête coupée » est celle qui s’est faite la plus remarquée. Toutefois, il est impossible de passer à côté de ses autoportraits comme « L’autoportrait II » de 1977.